tfga top 5

Troisième épisode de la seconde saison du TFGA de notre futur président Alex-Effect synonyme de ma 3ème apparition. Le thème n’est pas facile puisqu’il faut faire un top 5 des jeux qui sont passés entre nos mains en 2015. Il sera donc nécessaire de faire un gros tri puisqu’entre les sorties de cette année et le retard rattrapé sur 2014, on se retrouve avec pas mal de jeux-vidéo. Let’s go !

5/ Life is Strange

life is strange tfga

Je fais pas dans l’original mais Life is Strange m’a bluffé en 2 heures de jeu. Je n’y ai joué que le 30 décembre dernier et je n’ai fait que le premier épisode sur mon petit PC portable (ravi qu’il ait pu le faire tourner). J’avais vu Charlys_x streamer l’épisode 3 et 4 et j’avais bien aimé suivre sa diffusion, autant pour le concept que pour la qualité de la show-woman. Je considérais que ce genre de jeu était cool à regarder (comme une série en soit) et moins à jouer. Je me suis trompé.

J’ai lancé le premier épisode, j’ai mis 10 minutes à commencer la partie car la bande-son du menu m’a charmé (puis j’étais sûrement en train de faire autre chose). Puis, j’ai bien apprécié ce premier épisode qui m’a vu fouiller partout, chercher toutes les interactions, faire attendre l’autre péquenaud 2h sur le parking, faire un choix et revenir sur ce choix pour voir quelle serait l’autre suite des événements, chercher l’embrouille à tout prix (en balançant le gosse de riche au proviseur, enfoiré va !).

Bref, je ne le mets que 5ème puisque je n’ai fait que le premier épisode. J’me suis déjà procuré la suite et en plus elle arrive sur PS4… En clair, il ne serait pas étonnant que Life is Strange se retrouve dans mon top 5 de 2016 aussi.

4/ Hatsune Miku: Project Mirai DX

hatsune miku project mirai dx tfga

Mon dernier coup de foudre remonte à ma rencontre avec Hatsune Miku l’été dernier (souviens-toi). Je tombe dessus en cherchant une news à faire et je vois ce petit jeu musical qui va arriver sur 3DS chez nous. Tout de suite, je demande à ce qu’on contacte SEGA pour l’avoir. 48 heures après, j’ai un code du jeu et je m’occupe du test

La prise en main est simplement magique, le gameplay addictif, je me suis mis à aimer la musique vocaloid japonaise et à me renseigner sur ses origines dans des forums spécialisés… C’est un monde à part ! Néanmoins, le plaisir de retourner dessus ne s’estompe pas et malheureusement je ne suis pas le seul. J’ai des nièces de 6 et 9 ans qui viennent me voir enfin non, elles viennent juste s’emparer de ma Nintendo 2DS. Elles l’ont même gardé toutes les vacances d’octobre.

Bref, tu te mets à faire une chanson puis 2 puis 3… Puis t’installes un petit Sonic dans la chambre, tu joues au mini-jeu Puyo-Puyo. Une vraie satisfaction !

3/ Bloodborne

bloodborne tfga

Un pote qui était testeur de jeux vidéo à Brighton m’avait parlé de Demon’s Souls, il me disait qu’il n’avait jamais joué à une production aussi nerveuse et frustrante à la fois. From Software a sorti Bloodborne cette année et c’est le premier jeu que je me suis offert sur PS4 il me semble.

Franchement, je compte pas le nombre de fois où je suis mort mais jamais j’ai voulu abandonner. Souvent je critique le manque de difficulté des jeux qui deviennent de plus en plus facile. En terme de difficulté, on a été servi. Le plus chaud, ce n’est pas de trouver la faille chez l’ennemi mais de répéter sans arrêt la manœuvre pour l’exploiter (la faille). Les boss ont une immense jauge de vie et peuvent te tuer en 3 enchaînements.

Puis l’ambiance sombre, les cinématiques, le scénario et nos nerfs qui se perdent, c’est carrément dément. L’extension est encore plus difficile et je ne sais quand j’y viendrai à bout…

2/ South Park: The Stick of Truth

south park the stick of truth tfga

Le fameux jeu South Park… Qu’on regarde la série ou pas, on peut qu’aimer (enfin je pense) ce jeu complètement barge. Je l’ai offert à mon frère en début d’année et il s’est éclaté dessus. Alors je décide de m’y mettre et j’ai jamais autant rigolé devant un jeu. Certaines blagues sont très South Park mais d’autres sont tellement bien trouvés. Les quêtes sont drôles, le scénario aussi, tous les clins d’oeil à la série… Franchement, c’est de la bombe.

Si vous ne vous êtes pas encore plongés dedans, je ne peux que vous le conseiller. Il mérite amplement sa place dans le top 5 de mon année 2015. Malheureusement, il est tombé sur plus fort que lui, sur un monde qui m’a capturé depuis ma plus tendre enfance…

1/ Pokémon SA + les free to play

pokémon tfga

Chasse le naturel et il revient au galop. Mon année 2015 a été ponctuée de jeux Pokémon. Novembre 2014 sortait les remakes de Pokémon Saphir et Pokémon Rubis. Depuis, ce sont plus de 400 heures de jeu, une vingtaine de shiny pour un Pokémon complété à la loyale (720 monstres s’il vous plait), mais aussi des compétitions où je me suis rétamer, faut dire que y’a des petits fous qui y jouent.

Et chaque soir, j’allume ma console portable, et pendant une demi-heure, je lance ma petite session qui regroupe trois free to-play. Certes, elles veulent te faire craquer pour les micros-transactions mais j’accepte de ne pas y jouer trop longtemps. Des petites sessions de jeu rythmées qui me font maîtriser mon addiction, j’adhère. Pokémon Rumble World, Pokémon Shuffle et le petit dernier, Pokémon Picross. Des casses têtes comme je les aime.

Puis j’ai aussi joué à Pokémon Prisme que j’évoquais dans le dernier TFGA… Je pense ne pas en avoir oublié.

Voilà, c’était ma liste des 5 jeux de 2015. Wolfenstein aurait très bien pu y figurer tant son histoire est prenante. J-Stars aussi mais soyons honnêtes, il a bien trop de défauts pour du fan-service. Fallout 4 aussi, NBA 2K14 également, Xenoblade Chronicles X de même… Mais fallait bien faire un choix ! Et puisque nous sommes à 12 heures de connaître le prochain thème, je vous dis à très bientôt !